jeudi 21 février 2008

Ouran Host Club

(Ou "Comment passer d'un sujet très sérieux à quelque chose de tout à fait débile")

OHC5

C'est un animé que j'aime beaucoup, mais dans un genre très différent de ce que j'apprécie d'habitude... En règle générale, moi, j'aime les manga un peu bizarres avec des monstres et des esprits partout, du mystère et de la poésie... Bah là, je suis écroulée de rire devant un bête dessin animé hystérico-sentimental avec des dessins flashi, un scénario tout sauf fin et dont l'utilité philosophique est contestable.

Synopsis : Ouran est un lycée pour gosses de riches où n'étudient que des héritiers de firmes multinationales ou autres. La principale attraction du lycée ? Une sorte de club de "beaux garçons", qui sont là... Pour être des beaux garçons (le "Host club"), dont chaque composant est super stéréotypé : On a la brute le mignon, les jumeaux insupportables inséparables, le calculateur avare romantique discret affublé de lunettes, le cailloux humain calme et stoïque et le blond un peu niais prince aux origines françaises). Bref, toutes les filles tombent devant ce petit groupe. Un jour, Haruhi, élève pas franchement aisé (qui a bénéficié d'une bourse) casse accidentellement un vase, et pour le remplacer va devoir travailler au club lui aussi... L'ennui, c'est qu'alors que la tâche lui réussit pas trop mal on s'apperçoit qu'Haruhi est... Une fille. Mais tant pis, elle continue quand même - ça l'éclate XD.

OHC59OHC54OHC43


Mon avis sur la série : Bon, une fois qu'on en a compris les grosses ficelles, l'enjeu de cet animé (il existe aussi en manga mais je le trouve moche) apparait comme aisément identifiable : une fille au milieu de beaux garçons, une comédie sentimentale, elle va tomber amoureuse d'un d'entre eux (et on se doute que ce sera le plus important du lot)... Jusqu'ici on ne s'éloigne pas beaucoup de la niaiserie (bien qu'un peu revigorée par l'humour) de Fruits Basket ou je ne sais quel autre shoujo (manga pour fille) un peu mièvre.
Cependant Ouran Host Club n'est pas tout à fait aussi nul que ça aurait pu l'être.
Les personnages ont beau être stéréotypés, la série se moque beaucoup des canons du manga qu'elle transforme allègrement en bande de gros losers sympathiques, pour conclure que personne n'est parfait, et des personnages qui auraient pu paraître insupportables, comme la figure de Prince français blond, solitaire, romantique et qui semble un peu crâneur au premier abord, se révèlent finalement beaucoup plus attachants et marrants que prévu XD. Un peu gentil mais c'est pour la bonne cause, cet animé léger et un peu débile (mais mignon) est accessible à un grand nombre de personnes : drôle, sans enjeu métaphysiques fatigants, avec des personnages délirants et des histoires à dormir debout, des beaux garçons aux cheveux fluos et une héroïne calme qui essaie de supporter ce flot de débilités.

OHC48OHC49OHC50

Posté par OmNiScIeNt FoOl à 23:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Ouran Host Club

Nouveau commentaire