vendredi 4 avril 2008

Calligraphie

Aujourd'hui, avec Yoko, j'ai fait de la calligraphie. On a écrit "Sakura", c'est le nom donné aux fleurs de cerisier, et autant dire que c'est un mot assez important, parce que c'est :
- un des emblèmes du Japon
- un prénom vachement répandu
- un motif régulièrement utilisé (tissu, papier origami etc)
- ... Y'a même une fête dédiée à la floraison des cerisiers
- En fait le Japon envoyé au total quelque chose comme 6800 cerisiers aux Etats-Unis en cadeau (XD Fallait le faire, hein...), et c'est un lieu très touristique où vont beaucoup... Les Japonais O_o.
Bref, savoir écrire "Sakura", autant dire que c'est capital u_u.

En hiragana (alphabet le plus courant), ça s'écrit さくら, mais en kanji (lettres chinoises plus ornementales qui servent à parler sérieusement, disons), ça donne 桜, mélange de 木 (arbre) et 女 (femme). En gros, le cerisier, c'est un arbre de fille. Les hommes, les vrais, ils ont pas d'arbre rien que pour eux.

Bon, tout ça pour dire qu'avec Yoko (ma prof de Japonais, avec qui j'apprends la langue mais aussi des taaas d'autres trucs comme la couture, la cuisine etc...) on fait parfois de la calligraphie, et à vrai dire je suis pas très forte (à chaque fois, au début, c'est calamiteux, et puis ça va de mieux en mieux après, mais ça reste borf en règle générale), mais je trouve ça super intéressant.

calligraphieD'ailleurs, ce qui est marrant, c'est que ça me fait complètement sortir de mes habitudes. D'ordinaire, quand je dessine/écris, j'aime avoir des traits bieeennn lisses, comme si c'était du dessin vectoriel, et je dessine très lentement. Avec la calligraphie, le truc, c'est que plus ça a été fait vite, mieux c'est. Ca peut paraître tout à fait étrange mais l'ordre dans lequel on trace les traits influe beaucoup sur le résultat final, par exemple, et certains traits doivent être formés dans "l'élan" du précédent. Résultat, comme c'est très speed, certains traits sont brouillons parce qu'il n'y avait plus assez d'encre sur le pinceau. Résultat, pour cacher la misère, je suis tentée de tricher et rajouter du noir par dessus pour que ça fasse moins "sale", mais apparemment c'est mieux quand les traits sont un peu comme ça, à la wild, et la seule chose vraiment importante c'est que ça soit "dynamique". Je pense que c'est la calligraphie qui m'a en partie fait accepter de dessiner de façon un peu plus directe (genre à coup de gros stylo bic sur un carnet de croquis ; j'aurais jamais supporté ça, auparavant) et moins statique.

D'un autre côté, c'est assez compliqué de bien former les caractères japonais, sachant que le papier boit l'encre à mort (donc faut pas trop appuyer), que si les traits sont pas formés de la bonne façon ça rend pas pareil et que pour bien faire les lettres il faut en connaître la forme par coeur (autant dire qu'aujourd'hui la partie
女 a fait mon malheur et mon désespoir, d'autant plus que c'est la dernière lettre qu'on forme, alors on a la rage quand on la rate après avoir réussi les autres u_u). Résultat, pour avoir un résultat convenable, il faut recommencer une bonne dizaine de fois.

D'ailleurs, on peut aussi se rétamer en commençant la signature, parce que selon l'endroit on on commence à former une des lettres de mon prénom, ハンナ "Hanna" devient ハソナ "Hasona" (j'ai appris ça il y a un moment maintenant, mais ça m'a traumatisée ; la différence se voit mal sur ordinateur mais c'est un peu plus évident en vrai).

(Bon, là qu'on y est, je poste un haiku sur l'arrivée du printemps ; la photo, c'est des magnolias, mais ça n'a pas d'importance)

Haiku_4_by_Omniscient_Naratress

麗しい => C'est magnifique
雪の結晶 => Les flocons de neige
花になる。 => se transforment en fleurs.

Posté par OmNiScIeNt FoOl à 20:08 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur Calligraphie

    6800 cerisiers précisément ont été amenés à Washington, si on en croit Wikipédia :

    Le Japon offrit 3 000 cerisiers aux États-Unis en 1912 pour célébrer l'amitié de leurs deux nations alors florissantes. Ces arbres furent alignés au bord du Tidal Basin à Washington, DC et ce cadeau fut renouvelé en 1956 avec 3 800 arbres supplémentaires. Le sakura continue d'y être une attraction touristique populaire, notamment grâce au Festival Annuel des Fleurs de Cerisier lorsque ces derniers terminent leur floraison, au début du printemps.

    Posté par Jean-no, samedi 5 avril 2008 à 10:53 | | Répondre
Nouveau commentaire