vendredi 6 juin 2008

Fête des Théâtreux

Après une semaine assez intense (des représentations tous les soirs ! lundi, mardi, mercredi...), nous nous sommes retrouvés jeudi soir dans la péniche de Laura pour fêter la fin de l'année avec nos profs (Mme Dubarry, Mr Dieudonné, Jean Paul) et ainsi se remémorer le stage merveilleux que nous avions fait ensemble, et dont j'ai déjà parlé.

green___little

Bien que le plan supposé nous indiquer la voie à suivre ne fut pas toujours à la hauteur de sa fonction (numéro involontairement faussé, distances pas toujours bien calculées...), tout le monde a fini par arriver sur le Crocodile. En fait, moi qui ais plus suivi mon instinct que le plan, j'ai trouvé le trajet très agréable : la ville était très jolie, avec quelques maisons vraiment sympa (moi, quand je vais quelque part, je veux de la baraque en ruine, c'est comme ça), un joli parc avec une belle vue sur la Seine, des péniches parfois très originales, des cygnes en train de voler (très impressionnant), des canards, une végétation assez efficace puisqu'à proximité d'un point d'eau... Ca faisait longtemps que je n'avais pas vu la Seine autrement qu'au travers de la vitre du train quand on passe sur le "noeud" pour arriver à Saint Lazare ! Il faisait bon, en plus...

Nous étions supposés arriver à 19h, mais pour ma part ma balade m'a pris une demie heure de plus que prévu (chez d'autres, ça a pris des heures, et ça les a moins fait rire), et les profs ne sont arrivés qu'aux alentours de 20h-21h, aussi la soirée a-t-elle duré plus longtemps que prévu.

Tout en mangeant de la salade de pâtes, des crudités, de la quiche et un bon nombre de gâteaux, nous avons discuté de l'année passée (la classe, Montesquieu, les profs, les notes, le stage, les entretiens du théâtre passés en seconde, l'effet que nous avaient fait les profs à cet instant là - madame Dubarry semblait pince-sans-rire et froide, monsieur Dieudonné avait l'air d'une montagne, monsieur VanDooren d'un homme au sourire suspect... -), de l'année à venir (nos études, nos projets et autres) et de divers sujets (un peu de tout et de rien). En fait, ça m'a donné l'impression d'être déjà traitée comme une "ancienne élève", comme si on se revoyait pour la première fois depuis longtemps. J'espère que l'année prochaine nous aurons l'occasion de nous revoir (anniversaires, spectacle dans lequel jouera Tristan, spectacles des 1ères et Terminales à venir...), parce que je sais que je serai sans doute triste d'arrêter le théâtre avec eux. Nous avions également préparé des cadeaux pour nous trois adultes responsables : chacun a eu droit à un cahier (très joli ! à l'ancienne ; c'est JP qui a eu le plus beau >_>) dans lequel on a collé des photos du stage prises par un peu tout le monde et où chacun a écrit un petit mot d'une ou deux pages. Ils ont visiblement été très heureux de les recevoir, et je trouve que c'était une vraiment bonne idée, parce que ça laisse vraiment un souvenir de l'année pour chacun, un petit témoignage...

Ca, c'est une des photos prises à la toute fin : j'en ai d'autres réalisées avec le flash, mais elles sont beaucoup moins belles, résultat.

candlelight___little

Posté par OmNiScIeNt FoOl à 20:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Fête des Théâtreux

Nouveau commentaire