mercredi 11 juin 2008

Vivre !

Dans l'espoir de mettre des images à une partie du programme d'histoire, et pour me faire découvrir un film (car il faut l'admettre, en dépit de la quantité de DVD qui sont chez moi, j'en regarde assez peu), mes parents m'ont fait voir "Vivre" ("Huozhe"), qui raconte l'évolution de la Chine depuis 1940 jusque dans les année 70 (si je calcule bien) au travers de la vie d'une famille.

to_live

On peut y voir Fugui, descendant d'une famille relativement aisée à la base, perdre tous ses biens en jouant, faisant ainsi fuir sa femme (Jiazhen) et ses deux enfants (Fengxia et Youqing). De rage d'avoir perdu ses possessions, son père meurt d'une crise cardiaque et Fugui doit quitter la maison (qu'il a perdue, donc) avec sa mère malade. Sa famille le rejoint finalement, mais il reste un gros problème : comment gagner assez d'argent pour nourrir tout ce petit monde ? Il se fait prêter une malle remplie de marionnettes et se met à travailler comme chanteur dans une troupe ambulante, mais en chemin il se retrouve pris dans la guerre civile. Il réussit à rentrer chez lui saint et sauf (abandonnant Chunsheng - un ami, qui travaillait avec lui au théâtre de marionnettes - lequel décide de s'engager avec les communistes), mais sa mère est morte et sa fille n'a plus de voix. Par la suite, il sera considéré comme un héros ayant défendu le communisme, alors que celui qui a gagné au jeu tous leurs biens sera condamné à mort pour avoir été bourgeois dans son âme ; un certain nombre d'évènements vont se succéder sans laisser le temps à la petite famille de vivre.

Personnellement, j'ai beaucoup pleuré, mais je commence à comprendre à quoi c'est dû : de la même façon que dans "Le Tombeau des Lucioles", dès que vous insérez une famille (et donc des enfants) dans un contexte historique peu clément, l'horreur des choses s'exprime de façon plus explicite et, par conséquent, on est plus violemment touché (logique). En tout cas, je trouve ce film réussi parce qu'il arrive à générer une émotion que même les personnages ne ressentent pas toujours.

La scène du mariage de la petite Fengxia, qui semble toute petite et ne peut pas parler, avec Wan Erxi, chef des gardes rouges dans une usine, moustachu, boiteux et ayant l'air d'avoir la trentaine, qui plus est pas très bavard, tous deux habillés et insérés dans un décor façon "fan club de Mao", me paraît absolument stressante (en fait, j'ai le réflexe débile de la fille qui a trop regardé "Tigre et Dragon" et qui attend que la fille tape sur tout le monde, défigure son époux, parte en courant et se taille dans le désert pour s'enamourer d'un brigand romantique, beau et fort, après avoir explosé une bonne centaine de figurants >_>). Pourtant, personne dans le film n'y trouve rien à redire. Les protagonistes sont ravis de marier leur fille à un homme qui a l'air gentil, Fengxia est toute contente avec sa casquette kaki et ses badges Mao, et la scène n'est pas du tout lourde vue comme ça, mais même sans le background communiste, ça fait quand même froid dans le dos, les histoires de mariages arrangés.

En tout cas, je suis contente de l'avoir vu. Je ne suis pas convaincue que grâce à ce film je m'en tirerai avec une bonne note au BAC d'histoire (c'est LA matière dans laquelle je suis presque sûre qu'au mieux j'aurais 13, et encore, c'est parce que je travaille dessus 40% de ma semaine), mais je suis contente de l'avoir vu, et je le recommande en espérant que vous serez moins pleurnichards que moi =_=".

(J'espère trouver des images du film pour décorer un peu mon article, mais allez savoir pourquoi c'est Windows Media Player qui a décidé de lire le DVD - tiens tiens -, et il ne sait pas faire de capture d'écran, l'imbécile. ; EDIT : Ah, maintenant j'ai une image trouvée sur DVD beaver)

Posté par OmNiScIeNt FoOl à 20:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Vivre !

Nouveau commentaire