lundi 7 juillet 2008

Japan Expo 2008

Le Samedi 4, juste après mes résultats du BAC, je suis allée à la Japan Expo au Parc des Expositions : le lieu est immense, on se perd, on rencontre des gens qu'on connait - pas mal - on achète - beaucoup - et on prend des photos - énormément -.

Petit hic : il a fait très moche. Le matin, en m'habillant, je me suis dit "Oulàlà, si il pleut, ce sera une galère, autant prendre un parapluie", moyen en quoi à peine sortie dehors je me prends une averse (j'étais bien contente) ; par contre au bout d'une cinquantaine de mètres je me suis aperçue que j'avais oublié mon billet, et j'ai dû revenir en arrière pour le récupérer puis courir jusqu'à la gare, ou Margaux m'a rejoint elle aussi précipitamment. Ce qui est assez drôle, c'est que dans le train jusque dans le RER on pouvait très facilement identifier les gens qui, à coup sûr, se rendaient à la Japan expo. L'exemple le plus frappant était ce groupe de cosplayeurs de Sailor Moon croisé à l'entrée de la ligne 14 (et bien évidemment j'ai pris une photo) :

sailor

Par la suite, dans la queue, j'ai été identifiée par deux filles de Deviantart, Cajoline et Maximh (elles essayaient de prononcer mon pseudo avant de m'aborder et Margaux les a repérées ; c'est un peu le problème quand on a décidé de s'appeler Omniscient Naratress >_>... à cause de ça je n'ose jamais accoster des gens dont je sais pertinemment que je les connais, parce que c'est un nom qui ne rend bien qu'à l'écrit XD), à qui j'ai demandé de me dessiner quelque chose sur un carnet que j'avais embarqué (sous la pluie en courant pour rattraper la file d'attente XD... C'est inhumain de demander ce genre de truc). Nous avons alors "retrouvé" Raphaële et Florise qui étaient quelques rangées plus loin (on n'était pas encore avec elles, mais on savait qu'elles étaient là).

albatorDepuis la file d'attente on a vu encore un bon nombre de cosplayeurs (à votre gauche, un Albator qui passe dans la file des places spéciales - ils entraient plus tôt et n'avaient presque pas de queue, en règle générale ils ont un stand ou alors ils aident à l'organisation du festival, des trucs comme ça), plus ou moins réussis, certes, mais c'est toujours rigolo. Des photos de cosplayeurs, j'en ai pris plein XD. Je risque d'en monter quelques unes ici.

Ensuite, nous sommes entrées dans la Japan expo et avons commencé notre tour par la droite, en commençant par les imports du Japon. Dorénavant, contrairement aux années précédentes, j'évite de me faire avoir par les stands d'imports japonais qui franchement se moquent du monde : un yukata (kimono d'été en coton - plutôt cheap) comme le mien coûte entre vingt et trente euros, et ici ils étaient vendus dans les cinquante à soixante dix, par exemple... D'un autre côté il est vrai qu'on trouve assez peu de kimono japonais en vente en France, sinon des kimono "pour touristes" qui sont plus des robes de chambres en soie bizarre avec écrit 日本 (Japon) dessus, aussi il est normal que les gens se précipitent sur ce genre d'opportunités assez alléchantes. J'ai acheté des badges en papier origami et un furoshiki (grand mouchoir en tissu qui sert normalement à emballer tout et n'importe quoi), mais j'ai préféré m'arrêter là.

Ensuite nous sommes arrivées dans les allées de dessinateurs professionnels et amateurs, seuls ou regroupés dans un fanzine ; en règle générale j'aime bien acheter des trucs ici parce que même si ce n'est par toujours brillant (enfin, parfois, ça l'est), ce sont des choses qu'on ne peut pas trouver partout. Je suis passée devant les stands de gens que je connaissais tout à fait mais à qui je n'ai pas osé m'adresser (comme d'habitude ; pourtant j'avais stipulé sur Deviantart que je porterais mon yukata rose avec une ceinture jaune, ce qui me garantissait déjà d'être reconnue par pas mal de gens, mais ça n'a pas suffi, et je suis vraiment trop nouille). Avec Raphaële, nous avons demandé à pas mal de gens de dessiner les personnages de notre histoire. Nous avons eu droit à un Sight (que Raphaële a, parce que c'est un peu son personnage), puis un Ethan et une Narcissia qui voici :

narci_ethan_petits

C'est le dessin qui a coûté le plus cher (cinq euros plus deux euros parce qu'il y avait deux personnages et non pas un), mais c'est le plus beau du tas *o* ! Ensuite il m'est venu l'idée idiote de demander à une jeune fille de dessiner Maëlys pour deux euros (ça paraissait super), et là on m'a fait le plan de l'horreur : elle a recopié trait pour trait le dessin que je lui avais prêté comme référence O_O. Bon sang mais à quoi est-ce que ça pouvait bien me servir d'après elle d'avoir pour deux euros la copie conforme de mon propre travail ? Une photocopieuse c'est plus efficace et moins onéreux... Ca m'a rendue folle au point que j'ai eu beaucoup de mal à payer, mais maintenant que c'est passé je ne résisterais pas à l'envie de vous montrer la chose (que j'ai pliée en huit par rage) :

mine hers

Bon... Après ça j'étais tellement énervée (je faisait peur, on m'a dit XD... à mon échelle c'est fort) que je suis allée direct demander une autre Maëlys à quelqu'un d'autre (celle là aussi c'est Raphaële qui l'a) ; elle était beaucoup mieux et assez originale ; ma mère m'a fait remarquer plus tard que ça faisait un peu "Princesse Saphir".

Toujours est-il que je me suis déchaînée au niveau de mes achats dans cet endroit (je commence à comprendre comment j'ai fait pour tout dépenser).

Sinon, on a fait la queue (titanesque) pour obtenir des peluches "Chacha" au stand Dofus (très populaire, décidément), et durant notre attente nous avons vu beaucoup de cosplayeurs, encore, notamment un Link très réussi (mais que la majorité des filles prenaient avant tout en photo parce qu'elles le trouvaient beau >_>") :

link

Cette année il y avait beaucoup moins de cosplayeurs que l'an dernier, mais il y en avait de très marquants, comme cette espèce d'Ange Inca et son ami l'Ours en Peluche géant qui étaient quand même assez intéressants :

ours_inca

À midi j'avais eu la stupidité l'oublier de ramener de quoi manger, et il a fallu que je paie cinq euros pour une boulette de riz et un daifuku, qui n'était pas "dai" (grand) du tout et faisait en gros la taille d'un calo (les billes énormes, là), mais j'étais contente d'en manger parce que je m'étais longtemps demandé quel goût ça avait, ce truc. C'était bon mais je pense que les coûts de fabrication étaient au moins dix fois inférieurs à ce que j'ai payé pour finir è_é... Pour faire patienter les gens dans la file d'attente ils lançaient des bonbons en l'air XD ! Ca, par contre, c'était bien u_u.

À deux heures de l'après midi j'étais supposée aller dans le jardin au milieu pour rencontrer d'une part Elenoa Yamaneko et de l'autre Lyra Shinigami (toute les deux sur Deviantart), et finalement je n'ai trouvé que la première (qui m'a fait un très joli dessin de Maëlys sur mon carnet *-*), mais c'était très chouette !

free_hugCette année, on avait moins de pancartes Free Hugs (à votre droite une des rares que j'ai croisées)... Ce n'est pas plus mal car ça devenait fatigant XD. Par contre, à la foule habituelle de jeunes gens férus de japanimation s'est ajouté une nouvelle catégorie de visiteurs : le parent qui doit emmener son enfant de dix ans fan de Naruto à la Japan Expo. Il fallait s'y attendre, mais c'était assez drôle. Lorsque je suis allée voir avec Margaux une avant première du dessin animé Dofus à venir (qui bénéficie d'une animation et d'un character design tout en tout très plaisants mais pêche par un scénario plutôt faiblard), on a vu un gamin expliquer à son père, sur un ton très pédagogique "Ecoute, papa, tu ne vas rien comprendre, mais ce n'est pas grave u.u !" (et effectivement en lisant le petit dossier explicatif il n'avait pas l'air convaincu).

Autre fléau, les stands Goth loli : les Gothic Lolita sont des filles qui s'habillent un peu comme les petites filles flippantes dans les films d'horreur : des robes mignonnes pleines de dentelles avec de petits parapluies et de petites poupées mais aussi des taches de sang et ce genre de truc... Pire encore, on a les Kogaru (au Japon c'est une mode qui consiste à avoir l'air le plus superficiel possible : on se bronze aux UVs, on se maquille monstrueusement... Tout ce que j'aime). Ci dessous deux Kokaru tout à fait effrayantes, une infirmière bien sanguinolante et une goth loli (ça vous fait peur ? Et bien... Moi aussi !) :

kogarunurseloli

J'ai toujours un peu de mal avec le look "petite fille inquiétante", mais généralement les costumes se remarquent (c'est toujours assez saisissant, donc je prends en photo XD).

Sinon, comme d'habitude, pas mal de costumes provenant de Death Note (c'est économique, parce que les personnages portent des vêtements normaux), des trucs de Clamp, de jeux vidéos, de Pokémon... Et énormément de trucs Dofus.

Allez, comme dernière et ultime image, je vous poste cette chose là (qui fuyait en vain les photographes acharnés, mais c'était difficile de s'abstenir... je crois que c'est un personnage de jeu sur Wii ou un truc du genre, non ?) :

cook

PS : à la fin de la convention on a lu un panneau où était affiché le règlement, et d'un coup on a vu qu'il était écrit : "Photographier les cosplayeurs dans les allées est strictement interdit"... Je ne m'y attendais pas franchement, mais le mal était fait u_u. Le bon point c'est que peu de gens sont au courant, et surtout... Les cosplayeurs viennent pour être pris en photo (ils ont même des poses, des chorégraphies et tout =_=), donc je ne crains pas vraiment d'avoir des problèmes en postant des photos ici ^_^

Je n'ai malheureusement pas vu l'ombre d'Alizée o_o !
(Mais elle y était u_u ! Margaux l'a vue à un moment où on s'était séparées pour que j'aille chercher un dessin en cours)

Posté par OmNiScIeNt FoOl à 21:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Japan Expo 2008

Nouveau commentaire